Cross, Ch. France Gendarmerie Ste Anne la Palud (29)

Cross de châteaulin (29), championnat de France de gendarmerie

 

    Le cross de la gendarmerie a lieu pour la première fois à l'école de Châteaulin (29). C'est dans un lieu «magique» que vont se dérouler ces championnats de France de Cross.

 

 

 

 

 

     C'est un réveil difficile à 04 heures du matin qui lance ce marathon de trois jours durant lesquels on va traverser la France d'est en ouest pour atteindre le bout du monde et parcourir une petite dizaine de kilomètres au bord de l'océan.
    Fred mon camarade (voir trail du bouton d'or) est le capitaine de la galère qui nous mène au milieu des averses bretonnes si impressionnantes. Après un trajet d'une demi journée, une reconnaissance du parcours et un réunion technique, c'est, épuisé que je rejoins mon lit pour une grosse nuit avant le jour J.
Jeudi 26 novembre, 13h30 commence ce championnat par la catégorie V1 sur une distance de 8kms. Fred gère sa course de fort belle manière et garde une place dans les 20 au bout de ces 8540 mètres en 31'40'' (soit 3'43'' au kil). Il termine épuisé 20 ème et satisfait de sa course.
    Les épreuves vont s'enchainer durant l'après midi, vétéran 2, cross féminin et cross court et enfin à 16h10 le cross long sénior. C'est vers 15h25 que je commence ma préparation : et teste pour la première fois des chaussures à pointes... Je suis inquiet, et hésite encore avec le choix de mes chaussures : prendre le risque d'endommager mes pieds avec l'utilisation de pointes ou préserver mon intégrité physique et laisser de côté la compétition avec le port de mes new balances typées trails. Mon choix est définitif moins de 5 minutes avant le départ. Je reste sur le choix trail et laisse les pointes dans le coffre de la voiture.

    Le temps de rejoindre la ligne de départ et pas le temps d'appréhender le départ que le coup de feu retentit et me voilà en trentième position poussé derrière et freiné devant. Je ne sais pas comment avancé, et au bout de la première centaine de mètres je manque de peu un grosse chute et c'est en équilibriste que je réussi à me maintenir debout. Heureusement le départ en descente laisse la place à une montée après le premier virage. Je parviens à me placer correctement dans les quinze et parviens à me placer 6 ème à l'issue de la première petite boucle.
    Il reste à présent trois grosses boucles. Le tracé est difficile : faux plat montant en virage, courte descente et longue montée de 100 mètres environs, passage plat avec un virage en épingle, faux plat descendant avec partie en devers, remontée courte mais avec un gros pourcentage, grande descente et long faux plat descendant avant de terminer avec un long passage boueux et sinueux.
    Ma première boucle : en sur régime je sombre au classement et diminue ma vitesse. Je serres les dents et en termine en 13 ème place. La deuxième boucle me sert de réglage : je commence à trouver mon rythme et surtout mon souffle, la fin de cette boucle me permet de me reprendre.
La troisième boucle, enfin, je remonte doucement dans la première côte afin d'être 11ème. On est deux maintenant à faire la course pour entrer dans le top 10. Je commence à me sentir mieux, je gère ma descente et attends le dernier faux plat montant pour attaquer. J'assure ma place dans les dix et dans les derniers 100 mètres humides, et ce malgré l'absence de pointes, réussi à finir à bloc pour aller chercher une superbe 9 ème place en 32'41'' pour ce difficile 9540 mètres (soit 17,5 km/h).

    La course est remportée par un fameux Saïd Berioui en 30'59''.

 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

jean-michel T
  • 1. jean-michel T | 01/12/2009

Enorme Bravo Bastien

moi même
  • 2. moi même | 02/12/2009

Merci Jean Mi pour ces 3 mots sympa qui résume bien ce cross...
A très bientôt à Sainté @++

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×