Semi marathon chpt Lorraine, Val de Fensch, HAYANGE (57)

 

HAYANGE, Championnat de France de Semi Marathon, Val de Fensch


    En déplacement professionnel sur le région de Metz (57), j'ai pas mal de temps libre et prépare la Saintélyon dans de bonnes conditions. J'ai découpé les deux mois (octobre et novembre) de la manière suivante : vitesse au début puis volume. Cela fait deux grosses semaines que j'enchaîne les séances de fractionné. C'est donc pour noter mes progrès que je me lance dans ce semi marathon, où le niveau doit être intéressant car qualificatif pour le championnat de France.

    Mon camarade Florian se propose pour m'accompagner, je suis juste concentré sur ma course, je laisse les questions annexes être réglés par mon accompagnateur. Le dossard est pris, j'effectue, pour une fois, un échauffement digne de ce nom.

    Me voilà sur la ligne de départ, au milieu de 400 coureurs venus de toute la Lorraine et même de plus loin (pays frontaliers comme le Luxembourg ou même plus loin comme la Russie). Comme souvent dans ce type de course, j'ai du mal à me placer sur la ligne de départ, la mentalité est différente des trails, je me retrouve poussé vers l'arrière par des retardataires qui sans aucune formes de politesse se placent devant pour faire un départ lent (ils m'énervent!!!). Je garde mon sang froid, et je slalome entre ces «sans gène» pour me placer en 5ème place pour entamer la première boucle dans le centre de Hayange. Deux «couples» se forment devant, les deux premiers se détachent déjà au bout du premier kilomètre, derrière ce sont deux coureurs locaux qui associent leurs efforts. Juste derrière (toujours à moins de 5 mètres) je suis là bien installé. Je surveille régulièrement mon GPS Chronomètre, pour contrôler ma progression. Je l'avais indiqué la veille sur la partie «blog» : je serai content en 01h13-14, heureux en 01h12 et ... si moins! Je calcul donc au fur et à mesure des panneaux kilométriques mon évolution : 9'44 au 3 kil, puis 16'30 au 5 kil pour être enfin 33'30 aux 10 kilomètres, je suis dans les temps. Mais à ce moment que je baisse un tout petit peu ma vitesse et me fait lâché par mes deux compères. Les 5 kilomètres suivants sont assez durs et un coureur me rejoint vers le 16ème kilomètre. On prend quelques relais chacun notre tour, on passe l'heure, mon GPS m'annonce 17,8 kilomètres, s'en suit deux kilomètres durant lesquels on ralentit à nouveau. Le terrain est vallonné, je prends un relais appuyé sur la fin d'une petit côte et prends quelques mètres d'avance. Le 20ème kilomètres est maintenant annoncé, je me fais lâcher à mon tour et termine 6ème sans vraiment avoir tenté de garder ma place. Mais le résultat en 01h12'10'' me comble de joie., sachant que je ne suis pas très loin du 3ème (1h11'24") et donc du podium.

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.