Millau le retour...marathon, septembre 2011...

Millau retour à l'origine

Retour à Millau deux ans après...

Voilà, j’y suis mais cette fois pour courir le marathon et suivre sur la deuxième boucle Sylvie.

Que d’émotion au retrait du dossard, c’est là que j’ai signé ma plus belle performance en 2009 avec une deuxième place sur ce cent borne mythique, le tout en partageant les émotions avec mon suiveur et ami Jean Michel Touron.

C’est encore avec une belle délégation drômoise (Jack et ses parents, et bien sûr Maria) que nous nous retrouvons pour cette belle aventure. Je participe donc au marathon et Sylvie s’aligne sur le 100 kilomètres avec une grosse envie!

Le départ est commun aux deux distances ce samedi matin à 10 heures. Je rejoints la ligne de départ un peu à l’arrache avec un mini (très mini) échauffement. 

Bien placé sur la ligne de départ, j’ai comme objectif ce matin, non pas une place mais un temps : en effet Jack mon coach a longtemps possédé le record de ce marathon en moins de 2h42! La mission pour moi aujourd’hui (et je décide de l’accepter) sera de m’approcher et pourquoi de faire mieux que cette belle performance. Le parcours n’est pas très roulant, de nombreuses petites bosses se succèdent sur le deuxième semi marathon.

millau.jpg

 

Départ 10 heures, nous partons relativement lentement, si bien que je prends les commandes dès les premiers hectomètres. Les premiers kilomètres sonnent déjà à ma Garmin, 3’40, 3’42, je garde une vitesse crédible en vue de la performance escomptée. Je suis déjà esseulé, mon unique compagnie est la voiture ouvreuse et son chronomètre quelques dizaines de mètres devant.

millau1.jpg

 

Rapidement je rejoints la zone réservé aux vélos suiveur des cent bornards, cela fait bientôt 8 kilomètres que je fais ma course au temps... Jack en mode reporter « URW » me rejoints maintenant, quel plaisir de pouvoir enfin parler... Il m’encourage et constate que je suis dans les temps de notre objectif. Je reconnaîs bien ce début de parcours et je suis surpris de ne pas trop être en difficulté malgré le peu d’entrainement à cette vitesse depuis l’UTMB.

millau2.jpg

 

 

Le parcours, loin d’être totalement plat, me plait bien, je franchis le semi marathon largement au dessous d’une heure vingt. Je suis bien content. La côte la plus dûr du parcours commence maintenant, je passe la difficulté correctement mais même si les jambes sont encore fraiches, la tête commence à accuser le coup...et là pas moyen de penser à autre chose que le chronomètre puisqu’il est là sur le toit de la voiture juste devant moi!

millau3.jpg

 

Le toboggan : j’avais déjà couru ce passage sur le cent kilomètres en 2009 mais pas à cette allure : j’approche les deux heures de course et je perds un peu de temps sur mes allures je navigue entre 3’50 et 3’55 au kilo, je me traîne...Jack tente de trouver les mots pour me relancer mais ça devient dur physiquement : je m’affaisse! Les quadris sont un peu dur, je perds cette sensation de voler, mes appuis sont moins souples, je subits.

millau4.jpg

 

Je rentre maintenant dans Millau et cherche du regard le panneau annonçant le 40ème kilomètre : je le vois, presque 02h36’ mon pa ris est perdu, j’abdique... Les deux milles derniers mètres ne sont pas évident, mais je prends le temps de savourer cette belle victoire en rentrant dans le parc du même nom. Je rentre dans la salle sous les applaudissements, je suis bien satisfait de cette performance mentale plus que physique : un peu moins de 02h43’. Un petit interview et un gros ravitaillement liquide (la chaleur s’est invitée sur la fin de course) plus tard, je m’apprête à récupérer mon VTT pour la deuxième partie de ma journée sportive.

En mode suiveur, je rattrape non sans difficulté Sylvie (son récit là) qui prend la tête de la course avant St Affrique, elle creusera l’écart jusqu’à l’arrivée et s’imposera d’une fort belle manière! Bravo à elle, t’es une grande championne Sylvie! Merci à Maria et à Jack et ses parents pour les encouragements...

 

 

 

art-millau-1.jpg

art-millau-2.jpg

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×