Trail Givré, Montanay (69)

Un trail "givré" pour de vrai!

TRAIL GIVRE MONTANAY(69), 21 KMS

 

 

Première grosse course de l'année, non pas en terme de difficulté mais plutôt au niveau opposition, en effet tous les meilleurs français (avec des ambitions sur le TTN bien sur) sur cette distance se retrouvent ici.

J'ai repris un entraînement structuré depuis peu et je suis assez serein sur ma capacité à boucler la distance facilement.

 

Stéphanie m'accompagne sur cette course. Elle a du mérite avec ces températures et je l'en remercie.

Elle est adorable ma fiancée, non? Je m'équipe correctement et protège mes extrémités.

601029-10200549364157075-552829248-n.jpg

Je prends le temps de m'échauffer correctement avant de me placer sur la ligne de départ. Je note la présence de nombreux maillots de club, les athlètes qui sortent des premiers cross doivent être affûtés.

 

Le départ, commun aux deux distances, est extrêmement rapide. Je parts à bloc, et me place vers la quinzième place.

tg3.jpg


Le chemin assez large pour les premiers kilomètres, permet de courir. Les bosses sont relativement faciles et finalement assez courtes. Un petit sentier plus étroit, nous oblige à devenir plus prudent. Le terrain est plus gras, les appuis deviennent fuyants.

Je tiens un rythme élevé. On traverse un village. Ma montre m'indique, le passage en 16'30'' au 5ème kilomètre. Au niveau musculaire je résiste, mais pour ce qui est du souffle, je commence à chercher l'air. Ce moment de « moins bien » ne dure pas trop, heureusement. Passage au 10ème en moins de 35 minutes, je retrouve mon rythme et relance un peu sur le plateau.

Je double quelques coureurs, je suis dans le top 10 à présent et malgré la bifurcation du petit parcours je ne gagne pas d'autre place.

img-0034-tonemapped-copie.jpg

 

Le parcours n'est pas désagréable, même si le paysage ne change pas trop. Je prends un petit sentier montant et récupère une route.

Je croise Pascal (Photogone) vers le 14ème kilomètres, je grimpe encore bien. La route laisse place à un sentier descendant, assez sympathique et un peu technique. Je suis relativement à l'aise à ce moment. La descente prend fin et sur le dernière virage, on enchaîne directement par une nouvelle grimpette. Cette dernière est assez longue. Pour tous les coureurs, les muscles doivent être à ce moment douloureux, enfin c'est le cas pour moi.8004-tonemapped-copie.jpg

J'ai pris la huitième place entre temps, et je tiens à la garder. Je vois la fin de cette montée, il reste moins de 3-4 kilomètres.

On m'annonce que les gars devant sont assez loin, mais je me retourne et derrière je constate que derrière il y a des chasseurs.

Je garde un bon rythme et aperçois bientôt le village de l'arrivée.

Derniers efforts en je termine sous les yeux admiratifs (enfin je crois) de ma chérie. 8ème en 01h20'27''.

 

 

Je suis content de ce résultat d'autant plus que mes prédécesseurs sont loin devant et les gars juste derrière sont d'un très bon niveau. La saison s'annonce bien, si je peux maintenir un planning d'entraînement régulier. Les séances de vitesse désagréables de janvier payent... à suivre!

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×