Critère de choix et étude "volodalen"

Quels critères de choix pour mon tapis ?

 

Nature2

Si le type de mouvement et les bienfaits dérivés sont les mêmes, les tapis de course se distinguent par leur taille, le type de surface de course, l'inclinaison et la vitesse.


On peut dégager quelques critères différents et importants dans le choix de son appareil : si la vitesse semble le critère le plus important, d'autres sont en réalité très importants : la surface de course, l'inclinaison, la taille ou même les accessoires.


Img tapis de course

  • taille du tapis : il ne faut pas oublier que votre tapis ne se déplace pas tous les jours, il restera donc à sa place la plus part du temps. Alors si un tapis de type professionnel paraît le mieux adapté, il ne faut pas oublier que la plus part ne se plient pas et prennent beaucoup de place. Ce critère est donc très important si vous ne voulez pas sacrifier de la place chez vous. Pensez également que vous devez avoir une hauteur suffisante sous plafond (attention au garage ou cave).

  • La surface de course : essayer votre tapis ou aller voir ce que représente sa surface de course. Suivant les gabarit il est essentiel d'avoir une largeur et longueur suffisante pour ne pas risquer des chutes ou des entraînements impossible

  • La vitesse et l'inclinaison : ne pas oublier que les tapis d'entrée de gamme ne propose que des vitesse relativement faible (16km/h pour un travail de VMA se révélera vite juste). L'inclinaison est également un paramètre intéressant pour les traileurs, surtout pour ceux qui vivent dans des régions relativement plates.

  • Les accessoires : même si ce dernier point peut sembler sans trop d’intérêt, il peut parfois se révéler très motivant (enceintes pour Mp3, écran tactiles, programmes ludiques, etc).

 

 

Img 5052

 

L'étude de Volodalen



Pour les plus septiques d'entre vous, j'ai découvert une étude excellente sur l’entraînement sur tapis.

Je ne veux en aucun cas plagier les pages de cet article mais je peux néanmoins vous en résumer les grandes lignes. Une étude Suisse a permis de comparer les différences physiologiques entre l’entraînement à l'extérieur et sur tapis d'un groupe de vingt coureurs de niveau différents. A l'aide de l'accéléromètre « myotest » (que j'ai eu l'occasion d'utiliser) et d'autres appareils, les paramètres biométriques de ce groupe de coureurs ont été analysé.

Les résultats sont édifiants : aucun paramètres ne présente de différence statistique entre le tapis roulant et le sol. Les deux types de courses sont donc identiques (données encore plus édifiant à vitesses basses de 12 à 15 km/h).

La conclusion est claire et sans appel : même si l'on ressent des différence entre les deux modes de course liées à l'environnement mais aussi à l'appui au sol, la foulée reste très similaire pour les coureurs habitués !



 

Le tapis de course vous emmène

 

http://www.volodalen.com/51semaine/tapis-roulant.htm

 

Tapis roulant

Tout le monde connait les avantages de la course sur tapis roulant. En premier lieu, la possibilité de s'adonner à son sport favori quelles que soient les conditions météo. Ni le froid ne nous arrête, ni la pluie ne nous décourage. Sans compter la facilité d'utilisation pour peu qu'on possède un tapis chez soi ou qu'on dispose d'une salle de fitness à proximité de son lieu de travail. Mais on ne sait pas vraiment si courir sur un tapis équivaut à courir en extérieur. Il est sûr qu'on ne remplacera jamais la senteur d'une rosée d'automne en forêt de Fontainebleau ou la majesté d'un mont alpin sous le soleil levant. Mais une fois le romantisme passé, on peut se demander s'il est possible de préparer un marathon en utilisant le tapis roulant ? Pour répondre il convient de savoir en premier lieu, si la dépense d'énergie est identique sur tapis et en extérieur. Mais cela ne suffit pas. Le tapis approchera la course en extérieur à condition que la foulée du coureur soit comparable dans les deux situations. Voyons ce qu'il en est !

Pour éclairer nos lanternes à énergie, on peut confronter la Vitesse Maximale Aérobie (VMA) atteinte lors d'un test réalisé sur tapis et sur piste. Nous l'avons fait à de nombreuses reprises. Et bien figurez-vous que les deux vitesses sont strictement identiques. Tout au plus observe-t-on des différences de 0.5 km/h selon les coureurs. Mais rien de significatif. La consommation maximale d'oxygène (VO2max) suit la même logique. Elle vaut sur tapis ce qu'elle est sur piste. En bref, l'énergie que vous donnez sur tapis égale celle que vous laissez sur la piste ou en forêt de Fontainebleau. Et la foulée alors ? Nous avons réalisé une étude comparative basée sur les principaux paramètres de la foulée mesurés par le Myotest®. L'étude détaillée est présentée dans la rubrique du site intitulée "Le laboratoire". Elle conclut que les paramètres de la foulée (temps d'appui, fréquence, amplitude, raideur, ondulation) sont comparables (pas de différences statistiques) que l'on court sur tapis ou en extérieur. Bien entendu le tapis emporte le pied vers l'arrière ce qui minimise le rôle des fessiers qui habituellement permettent au bassin de passer sur l'appui. Bien entendu, l'effet rebond est un peu moins prononcé mais dans l'ensemble, "l'empreinte de la foulée" du coureur est repérable sur tapis comme en nature.

Au final, on peut aimer ou détester courir sur tapis roulant. On peut trouver cela pratique ou lassant. Ce ressenti ne se discute pas. Mais on ne peut pas dire que le tapis ne permette pas d'approcher les conditions biomécaniques et énergétiques de la course en nature. Autrement dit, on peut imaginer préparer un marathon par exemple en gardant sa séance longue en extérieur le week-end – histoire d'approcher le plus possible les conditions rencontrées le jour J – et en plaçant deux séances sur tapis durant la semaine. Cécile* qui travaille dans une banque au cœur de Paris s'organise ainsi ; "par commodité". Et visiblement cela lui va bien.

 

SOURCE "le laboratoire Volodalen"

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×